Mot de l’auteur

  

Chers lecteurs,

 

Je suis heureux de partager avec vous mon histoire.

 

 

 

 

J’ai longtemps souffert de nombreux problèmes de santé sur lesquels aucun diagnostic précis ne savait être posé. J’ai dépensé beaucoup d’énergie pour savoir, comprendre pourquoi mon corps, soudain, n’était plus celui que je connaissais. J’ai affronté les médecins, leur incompréhension, leur arrogance parfois, et j’ai plus souvent dégringolé des marches que je n’en ai montées. Depuis quelques temps, j’ai tout de même été diagnostiqué porteur de la maladie de Lyme,  maladie bactérienne essentiellement transmise par les morsures de tiques.

 

Malgré ce diagnostic, j’ai dû continuer à lutter. Les établissements de santé, le personnel médical ne comprennent toujours pas à quel point ma situation est difficile. Leur attitude est dûe au fait que cette maladie est très peu connue en France mais aussi que le corps médical ne cherche pas à la connaître. Ainsi je me suis senti rejeté, résolu à prendre des traitements qu’on me donnait en désespoir de cause. Aujourd’hui j’ai toujours espoir même si désormais je me déplace difficilement, parfois en fauteuil roulant.

 

J’ai toujours espoir et j’ai toujours l’envie de dire, de raconter cette omerta qui règne autour de Lyme, cette maladie qu’on décrit comme la maladie infectieuse qui croît le plus rapidement à travers le monde. Ce livre est un moyen d’alerter et d’informer le grand public, d’interpeller les sphères politique et médicale, afin que soient proposées des solutions à ce problème grandissant. Certains chercheurs ont émis l’hypothèse que cette bactérie pourrait se transmettre de la même manière que le VIH. Il est clair que nous serions alors devant un nouveau fléau sanitaire. Mon but n’est pas de provoquer la psychose. Je pense simplement qu’il est temps d’en parler.

 

 

            Sincères salutations,

 

                                                                                  Mathieu.

9 Responses to Mot de l’auteur

  1. Hello. magnificent job. I did not anticipate this. This is a excellent story. Thanks!

  2. Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt votre livre. J’ai l’impression que j’aurais pu l’écrire je m’y retrouve tellement!

    Mais il m’ a fait peur aussi, je crois toujours que je vais guérir est-ce une illusion?

    Et vous? Est-ce que vous êtes guéris?

    Merci pour votre témoignage.

    Aline froidevaux

    • bonjour Aline,

      merci de votre petit mot!
      Non je ne suis pas guéri.
      Aujourd’hui, la forme chronique de Lyme reste très difficile à soigner.
      Je connais seulement des guérisons, et encore c’est rare, dans des centres spécialisés en Allemagne et aux USA, suite à une antibiothérapie de longue durée, pendant plusieurs années.
      Mais, au vu de cette croissance exponentielle de cette maladie, un jour, nous serons tous en rémission ou en guérison.

      bon courage à vous,
      mathieu

  3. Bonjour Mathieu,

    Je découvre votre site et le débat qui tourne autour de la maladie de Lyme aujourd’hui (via un communiqué de l’Institut pour la Protection de la Sante Naturelle). Cela me permet de trouver certaines explications mais fait aussi resurgir certaines questions qui étaient restées jusque là sans réponse.
    Mon oncle l’a eu et on lui a diagnostiqué aux États-Unis lors d’un voyage !
    Pour ma part, on me l’a diagnostiquée et soignée (a priori) il y a 4-5 ans, mais certains symptômes quotidiens me posent question. Je serais intéressée de pouvoir lire ton livre et il faut que je me renseigne un peu plus sur tout ça…

    Je travaille dans le milieu forestier et j’avais déjà entendu dire que la maladie de Lyme pouvait devenir chronique (le devient-elle forcément ?) sans m’y intéresser plus que ça, je ne pensais pas qu’elle pouvait être si répandue et si « invasive » dans le quotidien.

    J’attends ton retour et te souhaite bon courage dans ce combat…

    Justine

    • bonjour Justine,

      je te remercie de ton mot.
      oui le Lyme chronique est bien présent. mais sa complexité va bien au-delà. (je te contacte par mail).
      bon courage à toi également,

      mathieu

  4. Bonjour Mathieu.
    Oh! que je vous comprend diagnostiquer trop tard + 6 mois début octobre 2011 .je suis suivie à Garches maladie infectieuses et tropicales.PL positive.cela fait bientôt 2 ans, les antibiotiques …..et autres .mon médecin fait ce qu’il faut pour m’aider dans la douleur mais, eux aussi tâtonnent.La prise en charge doit venir de votre médecin traitant.j’ai moi aussi envie qu’ils trouvent enfin le bon remède vivre dans la douleur c’est pénible mais handicap en plus c’est terrible et je vous comprend Si je peux vous aider….nous pouvons communiquer nous pouvons en parler A bientot bon courage.Monique

  5. VOUS ETES 1 BIENFAITEUR POUR L HUMANITE ! ! !
    ET MERITEZ 1 PRIX NOBEL DE « PATIENT » ! !
    IL N Y A PAS ASSEZ DE PLACE ICI POUR VOUS REMERCIER ET VOUS FELEICITER ! . .
    JE SUIS DANS VOTRE CAS AUSSI. DEBUT DES SYMPTOMES : 2012
    MON STADE : ELISA POSITIF / WESTERN BLOT:5BANDES POSITIVES / SYMPTOMES :
    1* POLYARTHRITE AIGUE : CRAQUEMENTS , LIMITATIONS DE MOUVMTS , PICOTEMENTS , ENDORMISSEMENTS DES MEMBRES , RAIDEURS ARTIC , DOULEURS MUSC
    2* RHINITES
    3* TROUBLES DE LA VISION
    4* ACOUPHENES
    ETC . . .
    TRAITEMENTS : DOXICYCLINE 200MG/J 2X 20J SUIVI D EXACERBATION
    RESULTAT : AUCUNE AMELIORATION

    MON INFECTIOLOGUE (UCL) PRECONISE : CEFTRIAXONE PAR I/V 1H/J PENDANT 20J …
    VOUS N AVEZ PAS PARLE DE CE TRAITEMENT INVASIF …
    CELA PEUT IL NOUS AIDER ?

    VU LA TOXICITE DE CETTE MOLECULE , J HESITE …
    MON HUMBLE CONTRIBUTION…
    CORDIALEMENT
    JO BRUXELLES

Mon livre

La naissance de ce témoignage est le fruit d’une longue réflexion personnelle. Ce sont les cir-constances en elles-mêmes qui, naturellement, m’ont poussé à écrire ce livre.

facebook like